L'Autre Soie

Description

Marché de conception-réalisation pour la restructuration de l’ex-IUFM
Villeurbanne, France (69)
2020


L’occupation temporaire de l’Autre Soie s’est révélée centrale dans la construction d’un récit partagé au sein de l’équipe. Elle a en effet infusé la notion de continuité à chaque étape entre la réflexion et l’intention de projet. C’est dans ce sens-là, notamment, que le chantier a très tôt été imaginé comme une opportunité, et non uniquement comme un stade intermédiaire et négligé entre la décision de faire et son accomplissement. Le chantier assume son caractère expérimental et devient le lieu où le processus par le « faire » importe autant que le résultat fini.

Cette posture réfute d’une certaine manière l’autorité supposée de l’architecte et son affirmation d’une esthétique. La pensée est fonctionnelle sans être fonctionnaliste. L’espace n’est pas conçu par son assignation à un usage donné. Il est simplement capable. Capable d’accueillir un programme qui par définition n’est jamais figé. Capable donc de se transformer, de s’adapter et de se réinventer. Dans cette logique, nous avons introduit notre propre vision du programme, en suggérant des invariants et en laissant la possibilité au projet de continuer à évoluer.

L’espace assimilé au tiers-lieu, regroupant le volume brut de la rotonde, la cuisine collective, ainsi que la pépinière associative et les activités du CCO, est au centre du projet – spatialement et philosophiquement. Sur ces deux plans, il a vocation à catalyser les opportunités d’usage, les mutualisations et, de fil en aiguilles, les liens sociaux. C’est là que s’exprime le plus intensément la notion d’espace capable. Laissé volontairement brut, afin de se prémunir de toute restriction d’usage, l’espace est simplement vivant et appropriable à l’envie. Les murs portent les stigmates de l’évolution du lieu et invitent à poursuivre l’histoire sans le ménagement trop souvent associé au neuf et au lisse. Notre proposition d’organisation se développe ici d’Est en Ouest, du plus apaisé au plus animé. Un scénario qui n’est, pour autant, pas figé, puisque chaque bloc fonctionnel représenté est à la fois interdépendant des autres et autonome. Un plan libre et flexible donc, qui n’interdit pas des accès restreints selon les besoins et les temporalités d’occupation ou d’événement.

La culture du « faire » et particulièrement du « faire ensemble » qui sous-tend notre lecture du programme et notre définition d’un tiers-lieu, peut trouver dans l’architecture et dans l’espace un terrain d’expression extrêmement vaste. Ici, il invite notamment à la sobriété, à la valorisation de la matière grise avant celle de l’énergie grise, à la frugalité énergétique… Les valeurs s’appuient d’abord sur du bon sens, et c’est dans cet état d’esprit que nous avons essayé d’aborder le projet. La proposition formelle va donc dans le sens du dépouillement et de la lisibilité de toutes les composantes de l’espace. Un choix - dit de « vérité constructive » - qui rend visible les réseaux, les perches techniques, les panneaux acoustiques, participant de la compréhension du bâtiment et invitant à l’expérimentation. Tout ce qui relève ensuite de l’appropriation par l’utilisateur est imaginé de telle sorte à pouvoir être réalisé de concert avec ce dernier, en cultivant l’expertise d’usage.

Infos

Maître d'ouvrage: Est Métropole Habitat
Architecte urbaniste mandataire phase conception: Jacky Suchail Architecte
Entreprise générale mandataire phase exécution: Bouygues Bâtiments Sud Est
Architecte et scénographe: LFA . Looking For Architecture
Equipe Projet: Antoine Trollat (Directeur de projet), Alejandro Gil Herrero

Architecte du patrimoine: AVEC Agence
Architecte paysagiste: Atelier 16 Design
Bande de joyeux constructeurs architectes: Collectif Pourquoi Pas ?!
Design graphique et signalétique: Graphéine
Economie de la construction: Indico
BE démolition déconstruction désamiantage: SAFEGE/SUEZ
BE Fluide: Katene
BE Acoustique: EXACT Acoustique
Performance environnementale et économique circulaire: ELAN

Localisation: Villeurbanne (69100)
Surface: 3990 m²
Montant travaux: 11 055 000 € ht
Concours: 2020

Illustrations :
Entre chien et loup